La question de l’introduction de certains mots en Darija dans les manuels scolaire a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux entre ceux qui dénoncent cette initiative et ceux qui qualifie ce débat de « faux-débat ». Invité de l’Info en Face, Chakib Guessous, médecin Radiologue et Socio-Anthropologue, y voit un débat à ne pas placer en haut des priorités pour le secteur éducatif. Ce qui est alarmant pour lui, c’est plutôt la qualité des cours et le niveau d’apprentissage des élèves. « Le problème n’est pas d’avoir trois mots dans un manuel scolaire, le problème se situe au niveau des acquis des élèves, vont-ils avoir une connaissance parfaite de la lecture, de l’écriture, du calcul, … c’est cela où l’on doit placer le vrai débat », s’indigne le sociologue.

DERNIÈRES VIDÉOS »

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma