En milieu professionnel, le mythe du parfait persiste. Tellement concentrés sur la performance et l’efficacité, certains managers ne tolèrent pas l’erreur des collaborateurs. Or, comment peut-on stimuler la prise d’initiatives si les collaborateurs sont convaincus qu’ils peuvent être sanctionnés à la moindre erreur? C’est dire que les managers ont désormais intérêt à revoir leur rapport avec ce droit à l’erreur et renforcer l’autonomisation de leurs collaborateurs. Le point avec Leïla Naïm, professeur chercheur en communication et comportement, coach consultante senior et responsable du master RH à ESCA École de management.

DERNIÈRES VIDÉOS »

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma