Économie

La Journée mondiale du nettoyage sera organisée le 15 septembre dans 150 pays et sera l'occasion de mobiliser au moins 5% de la population mondiale dans un effort de ramassage des déchets mal gérés et d'animer des débats axés sur le mode actuel de consommation et de production responsables. C'est la plus grande mobilisation citoyenne et environnementale jamais réalisée à l’échelon mondial. Au Maroc, la Jeune Chambre internationale (JCI), une ONG internationale, célèbrera cet évènement au quartier El Akkari de Rabat. «Cette Journée sera parrainée par le Conseil de Hassan en partenariat avec le secrétariat d’État chargé du développement durable, quelques associations de la ville de Rabat et accompagnée par l’une des sociétés de nettoyage de Rabat», indique un communiqué de la JCI qui dit avoir pour ambition d’être le principal réseau mondial de jeunes citoyens actifs. «Elle regroupe ainsi plus de 200.000 jeunes professionnels et entrepreneurs, âgés entre de 18 à 40 ans. Les membres se répartissent sur plus de 112 pays à travers le monde.
La JCI œuvre dans le domaine de la formation et le développement personnel et réalise des projets pour le bien de la communauté», poursuit le communiqué. Le Maroc produit annuellement environ 7 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés et environ 3.500.000 tonnes de déchets industriels dont 300.000 tonnes sont des déchets dangereux. «Mais la gestion de ce secteur ne peut pas être considérée comme durable si elle ne s’appuie que sur l’enfouissement des déchets collectés», indique un communiqué du secrétariat d’État au Développement durable. «La loi-cadre sur l'environnement et le développement durable a instauré le principe de Responsabilité élargie des producteurs qui a pour objectif d'étendre les obligations du producteur à l'égard d'un produit jusqu'au stade de son cycle de vie situé en aval à la consommation». 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma