Société

Le Sommet mondial de la paix «HWPL 2018» (Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light) se tiendra à Incheon, en Corée du Sud, du 17 au 19 septembre, sur le thème «Collaboration pour le développement de la paix : Construire une communauté de paix à travers la Declaration of Peace and Cessation of War (DPCW ; Déclaration de Paix et de Cessation des Guerres)». 
«Lors du sommet de cette année, les participants discuteront de nombreux sujets visant à recueillir le soutien national et régional de la DPCW en un instrument juridiquement contraignant, encourager et améliorer les dialogues interconfessionnels pour trouver une écriture religieuse digne de confiance, promouvoir le rôle des éducateurs dans la diffusion d'une culture de paix, la planification de projets liés à la paix dirigés par des femmes et des jeunes et construire un réseau de journalistes couvrant les questions liées à la paix. HWPL reconnaîtra également officiellement les déclarations de solidarité nationales soumises par deux pays africains, Eswatini et les Seychelles, qui ont promis un soutien national à la DPCW», indique-t-on dans un communiqué.
Il est à rappeler que depuis 2014, HWPL accueille le World Alliance of Religions Peace (WARP le Sommet de l'Alliance mondiale pour la Paix des religions) afin de discuter des moyens pratiques et fondamentaux pour accomplir la paix globale avec des leaders mondiaux dans les domaines de la politique, la religion, le droit, l'éducation, la société civile et les médias.
En 2016, HWPL et des experts en droit international ont proclamé la DPCW composée de 10 articles et de 38 clauses. Cette déclaration appelle le monde à réduire le potentiel de guerre en réaffectant pour d'autres besoins des installations de production d’armes, à favoriser la liberté de religion et à répandre une culture de paix.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma