Société

Procédure disciplinaire à l'encontre d'un commandant de police suite à son implication dans une affaire de corruption à Biougra dans la province de Chtouka-Aït Baha.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a ouvert lundi une procédure disciplinaire à l'encontre d'un fonctionnaire de police au grade de commandant de police, exerçant en tant que président de la division urbaine au commissariat de Biougra, sur fond de son implication dans une affaire de corruption.

Un communiqué de la DGSN indique que le mis en cause a été arrêté en train de percevoir une somme de 500 dirhams en guise de corruption, et ce sur la base d'une plainte déposée par un individu, victime d'une extorsion de la part du prévenu, en contrepartie de consentir à son activité dans le transport clandestin des passagers.

La DGSN a décidé de suspendre le mis en cause de ses fonctions, dans l'attente des résultats de l'enquête judiciaire en cours, afin de prendre les mesures disciplinaires nécessaires, selon le communiqué.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma