Sports

L'athlète Rabab Arrafi a signé la troisième meilleure performance féminine dans l'histoire de la participation du Maroc à la Coupe intercontinentale d'athlétisme (anciennement Coupe du monde), à l'occasion de l'édition 2018 disputée le week-end dans la ville tchèque d'Ostrava (nord-est).

Rabab Arrafi a occupé la troisième place de l'épreuve du 1.500 m avec un chrono de 4 min 17 : 19, permettant ainsi à l'Afrique, aux côtés de la Kényane Winny Chebet (4 min 16 : 01) de terminer en tête de ce concours avec un total de 14 points. 

Grâce à sa troisième place, Arrafi réalise la troisième meilleure performance de l'histoire de la participation féminine du Maroc à la Coupe intercontinentale d'athlétisme, après le sacre de Nezha Bidouane dans l'épreuve du 400 m haies et le titre de vice-championne de Zahra Ouaziz sur 3.000 m, toutes les deux en 1998 à Johannesbourg. 

Rabab Arrafi, vice-championne d'Afrique, avait obtenu deux médailles d'or aux derniers Jeux méditerranéens disputés en juin à Tarragone, en Espagne, avec à la clé un nouveau record national établi en 3 min 59:15. 

Au fil de ses différentes participations à cette compétition planétaire, qui se tient tous les quatre ans, le Maroc détient six titres, un chez les femmes et cinq chez les hommes, décrochés par Saïd Ouita sur 5.000 m à Barcelone en 1989, Benyounès Lahlou avec l'équipe d'Afrique sur le relais 4x400 m en 1992 à La Havane, Khalid Skah sur 10.000 m et Brahim Lahlafi sur 5.000 m en 1994 à

Londres et Amine Laâlou en 2010 à Split sur 1.500 m, alors que du côté dames, Nezha Bidouane a offert au Maroc son unique titre féminin, grâce à sa victoire sur le 400 m haies en 1998 à Johannesbourg avec 52 sec 96/100e, un record qui résiste toujours dans le palmarès de cette compétition. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma