Régions

La Fondation Dar Bellarj célèbre, du 11 au 22 septembre à Marrakech, la fête de Achoura.

La fondation a choisi cette année de mener un projet de réactivation de la fête de Achoura à Marrakech. L'objectif de la fondation est pluriel et ambitionne de la positionner sur le long terme.
Les principales parties prenantes du projet sont les habitants de la médina mais aussi des autres quartiers de la ville de Marrakech. Le projet s'articule autour de plusieurs volets, dont un travail de collecte, d’archivage et de transmission, mené à l’année à travers des ateliers, qui mobilisent les publics. Autour de Achoura se met également en place un travail spécifique visant la préservation et la sauvegarde de la Daqqa Marrakchia.
L’ensemble fédère les publics, les artistes et les maâlems dans le cadre d’un événement «Achoura» conçu comme un espace de célébration, d’échange, d’ouverture au monde et de partage des savoirs et des récits. La première édition se déroule en amont de Achoura 2018 et s’inaugure, le 11 septembre, à travers une parade, «Hada Achour Maalina Lhkam...», créée par Awaln’art et résultat des premières résidences menées dans le cadre du projet. Au programme figurent aussi des expositions artistiques, des soirées contes et récits deAchoura, avec le conteur Ahmed Bouzzine et Abdelaaziz Bouyabrine, une soirée Daqqa «Feux de joie» animée par les maâlems du quartier l'Kssour, une soirée de clôture sur le thème «Achoura dans la mémoire des grands», un voyage à travers les souvenirs d'enfance des chercheurs, historiens, réalisateurs et artistes charmés par «Achoura» et la projection du documentaire «Rythmes de Marrakech» de Izza Gennini ainsi qu'une soirée Daqqa «L'Gour», un «Ait» collectif chanté par les maâlems des sept zaouias de Marrakech.
Dar Bellarj est un Centre culturel consacré à la valorisation du patrimoine architectural et artistique, et à la culture vivante du Maroc. Son rôle, conçu initialement par Susanna Bidermann, et sa situation au cœur de la médina en ont fait un espace de rencontre et de partage pour les Marrakchis, les artistes, les chercheurs et les promeneurs étrangers. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma