Sports

Sami Taoufik, jeune pilote anglo-marocain, est actuellement la nouvelle vedette du karting européen, sous la bannière de l'écurie Ricky Flynn Motorsport Karting. Un prélude à une carrière encore plus riche, comme il l’a expliqué lors de la conférence de presse tenue vendredi dernier à Rabat en présence de son mentor Mehdi Bennani.

Un futur champion mondial se profile à l’horizon. Sami Taoufik est coaché aujourd’hui par Mehdi Bennani, l’icône marocaine des sports mécaniques et premier pilote arabe et africain à remporter une manche de championnat FIA et une victoire en WTCC. L’adoption du petit prodige n’était pas le fruit du hasard, comme l’a expliqué Mehdi Bennani : «Lors du Marrakech Kart Racing, la maman de Sami s’est présentée à moi et m’a demandé d’offrir à son fils l’occasion de concourir dans ce circuit. Après des essais, j’ai vite constaté que le petit avait du potentiel. D’ailleurs, il venait juste de réaliser une bonne entame de saison à Naples, en Italie en se classant second». En 2016, à l’âge de 14 ans, le jeunot s’était aligné sur la ligne de départ en WTTC  et avait terminé 5e. Très prometteur, Sami sera sacré l’année suivante champion d'Europe de karting CIK-FIA et meilleur Rookie. Le premier pilote arabe et africain à gagner un tel titre. Il a assuré qu’il voulait ressembler à Mehdi Bennani et courir pour le Maroc, en portant le numéro 25 si cher à son mentor. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma