Monde

Des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes russes pour dénoncer le projet de report de l'âge de départ à la retraite, alors que des élections régionales ont eu lieu, ce dimanche, dans 26 des 85 régions du pays. Cette mesure, présentée devant le Parlement russe, a provoqué une chute de 15% de la popularité de Vladimir Poutine et apparaît comme la proposition la plus controversée présentée par son gouvernement depuis l'abandon en 2005 d'avantages datant de l'ère soviétique, qui avait provoqué des manifestations de retraités. Le premier de ces rassemblements a eu lieu dimanche matin à Ulan-Ude, à quelque 4.400 km à l'est de Moscou, des manifestants défilant dans la ville avec des ballons rouges. Après avoir été amendée par Poutine, la réforme prévoit de reporter de 60 à 65 ans l'âge de départ à la retraite pour les hommes et de 55 à 60 ans pour les femmes. Les opposants à la réforme, approuvée en première lecture au Parlement en juillet, affirment que beaucoup de Russes, notamment les hommes, dont l'espérance de vie plafonne à 66 ans, ne pourront plus profiter de leur retraite. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma