Régions

Grâce aux efforts consentis par les services de sécurité, pas moins de 230 personnes, dont des Marocains et des Subsahariens impliqués dans l'organisation d'opérations d'immigration clandestine, ont été arrêtées depuis le début de l'année et présentées devant la justice, apprend-on auprès des autorités de la préfecture de la province de Nador.
La même source indique que les services de la Gendarmerie Royale ont procédé à l'arrestation de deux Subsahariens impliqués dans l'organisation d'une opération d'immigration irrégulière au niveau de la commune Ras El-Ma à Nador. Ces arrestations interviennent suite aux investigations et recherches menées par les services de la Gendarmerie royale après la mise en échec, mardi, d'une opération d'immigration clandestine de 58 personnes issues de pays subsahariens, à bord d'une embarcation pneumatique au large de la mer au niveau de la commune de Ras El-Ma, relevant de la province de Nador. L'enquête menée par les services de la Gendarmerie Royale sous la supervision du parquet compétent a révélé que les deux mis en cause ont reçu des sommes d'argent en contrepartie de leur acte, ajoute-t-on, notant que les investigations se poursuivent pour identifier et appréhender les autres personnes impliquées dans ces actes criminels. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma