Monde

Le ministère libyen de l'Intérieur a mis en garde, samedi soir, contre un regain des affrontements à Tripoli, en conseillant les habitants de fuir les lieux de combats pour leur propre sécurité.

Selon un communiqué du chargé de communication du ministère cité par les médias locaux, cette mise en garde coïncide avec la fin de l'ultimatum de dimanche matin fixé par les Nations-Unies pour la dissolution des groupes armés libyens impliqués dans les combats dans le sud de Tripoli. 

Plus de 1.800 familles ont été déplacées par les combats opposant depuis le 27 août des milices rivales près de Tripoli qui ont fait, selon un nouveau bilan communiqué samedi par les autorités libyennes, 78 morts et 313 blessés. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma