Nation

Le président de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne (CPM), Abderrahim Atmoun, s'est entretenu, vendredi à Bruxelles, avec l’eurodéputée Tiziana Begin, en sa qualité de Shadow rapporteur de la commission du Commerce international (INTA) au Parlement européen au sujet de la récente visite au Maroc de la délégation d’eurodéputés membres de cette Commission. Selon un communiqué de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, cet entretien, qui s’est déroulé en marge de la réunion du groupe de travail sur le financement et les procédures de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée, a permis un échange fructueux sur la visite des eurodéputés membres de la commission INTA qui a eu lieu du 3 au 5 septembre et qui a permis de «constater sur le terrain les retombées et les bénéfices de l’accord de pêche et son protocole d’application pour les populations locales des zones concernées, dans le respect des principes de gestion durable des ressources halieutiques et d’équité».

Mme Begin a affirmé à son interlocuteur avoir tenu en compagnie de sa collègue au Parlement européen Patricia Lalonde, du groupe ALDE, rapporteur de la Commission INTA, une série de rencontres avec des représentants des pouvoirs publics, des élus et des organisations de la société civile de la région de Dakhla et Laâyoune pour s’informer des retombées et des bénéfices de l’accord de pêche maritime et de l’accord agricole Maroc-UE sur les populations des provinces du Sud.
Selon la même source, elle s’est déclarée «très optimiste de cette visite» qui lui a permis de «connaître les positions et les opinions des membres de divers organes élus de la région et des représentants de la société civile concernant les retombées et les bénéfices de l’accord de pêche maritime Maroc-UE pour la population locale». La députée européenne a, par ailleurs, indiqué à M. Atmoun qu’elle accorde beaucoup d’importance au travail de la CPM au sein du Parlement européen, formulant le souhait de voir les efforts de la Commission parlementaire mixte s’élever à la hauteur des aspirations des deux parties, donner un nouvel élan au dialogue Maroc-UE et consolider la relation entre les deux institutions parlementaires.
M. Atmoun a saisi cette occasion pour souligner les efforts de Mme Begin pour le renforcement de la coopération entre les deux entités et a réitéré l’engagement de la CPM pour contribuer à faire progresser le partenariat stratégique entre l’UE et le Maroc qui permet «la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme, la lutte contre le terrorisme et la radicalisation et le rapprochement entre le Maroc et son entourage européen». Il a mis en exergue à cet effet l’importance de l’échange de visites effectué entre membres de la CPM et qui ont permis «le renforcement de la présence du Parlement du Royaume dans les plus hautes instances parlementaires européennes». 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma