Culture

Les relations culturelles entre le Maroc et l’Espagne prennent une nouvelle dimension grâce au programme « Visages, culture espagnole aujourd’hui » dont la 2e édition est prévue cet automne dans 12 villes marocaines.

Rapprocher et consolider les liens culturels existants entre l’Espagne et le Maroc. C’est le premier objectif du programme culturel «Visages, culture espagnole aujourd’hui» lancé par le ministère espagnol de la Culture et des Sports, l’Ambassade d’Espagne au Maroc, le réseau des Instituts Cervantès au Maroc et le ministère de Culture et Communication du Maroc.

Un programme riche et varié est prévu à partir de ce mois de septembre et jusqu’en décembre 2018 dans les villes de Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kenitra et Oujda. Au menu, des expositions, des cycles de cinéma, des concerts, des conférences, des cours de formations et des ateliers, …

Pour marquer le lancement de cet événement, les organisateurs viennent d’annoncer l’exposition Intermittences à la galerie Bab Rouah à Rabat du 6 au 30 septembre 2018, et à Tétouan du 5 octobre au 21 novembre au Centre d’Art Moderne de la ville.

«Intermittences de l’artiste peintre María Jesús Garcés, se veut un dialogue entre la tradition géométrique espagnole et l’abstraction arabe originaire de l’Afrique du Nord et la Méditerranée. De ce fait, les treillis propres à l’art islamique, la lumière de la Méditerranée commune au Sud de l’Europe et l’Afrique du Nord, rencontrent le travail artisanal et la légèreté de la trace», explique les organisateurs.

Rendez-vous à ne pas rater :

  • Concerts de flamenco–jazz (La Bejazz), rock (OctoVer) ou zarzuela (Sexteto Barbieri)
  • Cycles de cinéma : Vents d’Afrique aux Instituts Cervantes
  • Conférences et rencontres : “Les défis de la traduction littéraire” à Ecole Supérieure Roi Fahd de Tanger et “Nouvelles voix de la poésie” à l’Institut Cervantes de Tétouan
  • Formations et ateliers : “Un musée comme projet” au MNMVI de Rabat ; “Paysage urbain et architecture” á l’Institut Cervantes à Rabat ; “Vers l’efficience énergétique” à l’Ecole National d’Architecture de Rabat ou “Conservation préventive : le cas des ouvrages d’art” á l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma