Société

Le ministère de l’Education nationale a réagi à la polémique qui a agité la toile ces derniers jours suite à la publication de deux fac-similés de manuels scolaires utilisant des termes en Darija et qui ont suscité force de commentaires indignés.

Le département explique avoir opté pour l’utilisation d’expressions en dialecte marocain dans les nouvelles éditions des manuels scolaires du cycle primaire à «des fins purement pédagogiques», soulignant au passage que seul le fac-similé qui contient les termes désignant des gâteaux, des plats ou des habits traditionnels marocains sont édités par le ministère.

Par contre, poursuit la même source, le poème en Darija rédigé en lettres arabes et latines dont la photo circule sur les réseaux sociaux ne fait absolument pas partie d’un manuel scolaire agréé.

Le ministère de l’Education a saisi cette occasion pour réitérer son appel à la mobilisation des acteurs éducatifs et de toutes les composantes de la société afin de «contribuer à la réussite de la nouvelle rentrée scolaire», les invitant à faire fi de tous ce qui est susceptible «d’entraver les réformes visant à améliorer la qualité et le rendement du système éducatif».

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma