Économie

Le groupe Addoha annonce une baisse de son chiffre d’affaires semestriel consolidé de près de 15% par rapport au premier semestre 2017. Cette baisse affectera évidemment le résultat net consolidé et le cash-flow opérationnel. 
L’immobilière explique la dégradation de son chiffre d’affaires par le recul de la production, le contexte difficile du marché immobilier ainsi que les nouvelles exigences de la demande. Pour faire face à ce contexte, le groupe juge nécessaire la reconfiguration de certains projets budgétés en 2018, particulièrement les programmes de haut standing. 
En revanche, les fondamentaux d’Addoha demeurent solides : l’endettement net est maitrisé à moins de 33%, conforme aux objectifs fixés dans le cadre du PAC 2020 et les fonds propres représentent plus de 2 fois la capitalisation boursière de la société, affirme le groupe dans un communiqué. Parallèlement, l’année 2018 est marquée par une accélération des relais de croissance, dont les projets de moyen standing et ceux de l’Afrique de l’Ouest. Les pré-ventes qui seront constatées en chiffres d’affaires sur les 18 prochains mois avoisinent les 900 millions de DH pour les moyens standings et 800 millions de DH pour les projets en Afrique, dont 200 à 300 millions en 2018 conformément au PAC 2020. Rappelons que malgré un contexte conjoncturel particulièrement difficile, Addoha poursuit son orientation stratégique visant en priorité la génération de cash et le maintien de l’équilibre de sa situation financière.           

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma