Monde

Quelque 27 enfants palestiniens sont condamnés par les autorités israéliennes à la détention administrative depuis octobre 2015, a annoncé lundi, le mouvement mondial pour la défense des enfants de Palestine (DCIP).

C'est un précédent dans l'histoire du recours des autorités de l’occupation israélienne à la détention administrative contre des mineurs palestiniens, a souligné le mouvement cité par l’agence de presse palestinienne Wafa.

Le mouvement mondial pour la défense des enfants de Palestine a exprimé sa profonde inquiétude face au renouvellement par Israël de la détention administrative à l’encontre des enfants palestiniens, notant que l’emprisonnement sans inculpation ni jugement pour des durées inconnues équivaut à l’arrestation arbitraire et illégale.

Il a également relevé qu’il Israël doit, soit poursuivre les enfants et leur accorder le droit à un procès équitable, soit les libérer immédiatement.

La détention administrative est l’arrestation et la détention d’une personne par l’autorité militaire, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment.

Le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire a estimé que la détention administrative est une forme de torture psychologique et que les forces d’occupation l’exerce comme une forme de punition collective en violation du droit international.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma