Monde

Berlin a appelé vendredi ses partenaires européens à consacrer davantage de ressources financières à l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa), frappée par les coupes drastiques de l'aide américaine, et annoncé une hausse "substantielle" de la contribution allemande.

Après la réduction de l'aide américaine, la capacité de travail de l'organisation internationale est en "jeu", a écrit le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas dans une lettre à ses homologues européens réunis à Vienne jeudi et vendredi.

Les Etats-Unis, historiquement le principal pays donateur de l'agence onusienne, ont fait passer leurs versements à 60 millions de dollars en 2018, alors qu'ils étaient de 350 millions en 2017.

L'Unrwa, qui aide plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés -notamment à travers ses écoles et ses centres de santé-, se trouve en sérieuses difficultés après la décision américaine de réduire drastiquement sa contribution.

"Nous nous préparons actuellement à fournir des ressources plus substantielles", dit encore la lettre du ministre allemand à ses partenaires, sans donner de chiffre précis.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma