Nation

Le Maroc et les États-Unis d'Amérique partagent l'engagement pour lutter contre le terrorisme, a affirmé, jeudi à Rabat, l'ambassadeur et coordinateur américain pour la lutte contre le terrorisme, Nathan Sales, en visite de travail dans le Royaume. «L'engagement partagé par le gouvernement du Maroc et les États-Unis afin de faire face aux terroristes et les vaincre est au centre d'un partenariat maroco-américain solide», a déclaré M. Sales lors d'un point de presse à l'issue de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita. «Les groupes terroristes comme l'État islamique et Al-Qaïda continuent à la fois à nous menacer et à nous unir dans notre détermination à lutter contre ce fléau», a-t-il dit, qualifiant de «productives» les discussions qu'il a eues avec M. Bourita à ce sujet. Le responsable américain s'est également félicité des relations d'amitié «excellentes» qui unissent le Maroc et les États-Unis et de leur alliance pour lutter contre le terrorisme, notamment dans le cadre du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), coprésidé par le Maroc et les Pays-Bas, et celui des relations bilatérales, exprimant le souhait de son pays de voir cette coopération renforcée davantage. Au niveau régional, le développement des capacités de lutte contre le terrorisme et de la coopération dans les régions du Maghreb et du Sahel est au centre du partenariat maroco-américain en la matière, et ce en vue de faire progresser les priorités partagées pour la sécurité et à la stabilité régionales. Au niveau multilatéral, les deux pays coopèrent de manière renforcée, notamment dans le cadre du GCTF, sous les auspices duquel le Maroc dirige conjointement trois initiatives, portant sur la sécurité des frontières, la lutte contre le terrorisme d'origine nationale et l'amélioration des capacités de détection et d’interdiction du voyage des terroristes à travers le contrôle avancé et le partage d’informations. Cette dernière initiative, dont le lancement effectif est prévu le 27 septembre à New York, vise à contribuer à la mise en œuvre de la Résolution 2396 du Conseil de sécurité portant sur le retour et le redéploiement des combattants terroristes étrangers. Elle a également pour objectif l'élaboration d'une série de bonnes pratiques devant aider les gouvernements à développer des standards efficaces pour la mise en place, l’organisation, la gestion et l’utilisation de listes de surveillance afin de mieux appréhender les mouvements des terroristes. Pouvant bénéficier à des pays tiers, cette coopération maroco-américaine s’est traduite par la mise en œuvre de plusieurs cadres d'action commune, entre autres, en matière d’échange d’informations, de sécurité des frontières, de sécurité des infrastructures stratégiques et sensibles, ainsi que par la mise place d'initiatives conjointes menées aux niveaux régional et multilatéral. Ambassadeur et coordinateur pour la lutte contre le terrorisme depuis 2017, M. Sales, qui est le principal interlocuteur concernant l'action des États-Unis d'Amérique pour la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral, représente son pays lors des activités du GCTF. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma