Nation

La secrétaire d'État chargée de l'Artisanat et de l'économie sociale, Jamila El Moussalli, a souligné, jeudi à Saint-Domingue, en République dominicaine, le rôle majeur de l'artisanat et de l'économie sociale dans la promotion du tourisme et le développement socio-économique du pays.

Intervenant lors de la 17e rencontre régionale sur le développement et le tourisme, organisée dans le cadre des Forums politique et parlementaire organisés par le Parlement d'Amérique centrale (Parlacen), Mme El Moussalli a mis en relief la contribution du secteur de l'artisanat au Maroc, en tant que patrimoine immatériel riche et varié, à la préservation de l'identité nationale authentique, la promotion du secteur touristique, la création d'emplois et l'augmentation des exportations.
Fort de sa diversité, de sa richesse et de sa qualité authentique comme expression du patrimoine culturel, l'artisanat marocain est un secteur socio-économique parmi les plus productifs et générateurs d'emplois, a-t-elle souligné, précisant que le secteur emploie 20% de la population active marocaine, soit environ 2,3 millions de personnes.
Mme El Moussalli a mis l'accent dans ce cadre sur le rôle de l'artisanat dans la préservation de l’identité marocaine tout en ayant un rôle primordial dans le développement économique, la promotion de la culture et le rayonnement de la civilisation, passant en revue les grandes lignes de la nouvelle stratégie de développement du secteur de l'artisanat marocain qui couvre toutes les composantes du secteur.
Cette stratégie, a-t-elle expliqué, vise l’amélioration de la qualité et de l’attractivité des produits, le développement du tissu des entreprises, l’amélioration des chaînes de valeur des filières de l’artisanat, le développement des mécanismes de financement et l’amélioration des conditions de travail et de vie des artisans.
Abordant l'importance de la formation professionnelle pour la promotion du secteur, la secrétaire d'État a indiqué que le secteur de l'artisanat au Maroc a vu naître plusieurs initiatives visant la modernisation et la diversification des méthodes de transmission et d'apprentissage des métiers d'artisan.
S'agissant des exportations du secteur, Mme El Moussalli a noté que les efforts soutenus consentis par le Maroc à ce sujet sont à l'origine du bilan positif dans la mesure où les exportations ont dépassé 650 millions de DH en 2017, soit une hausse de 32% par rapport à celles de 2016, indiquant que l'artisanat contribue à hauteur de 9% au PIB du Maroc. La secrétaire d'État a, par ailleurs, souligné que les secteurs de l'artisanat et de l'économie sociale contribuent considérablement à l'intégration des femmes dans la vie active, faisant savoir que les femmes représentent 54% de tous les membres des coopératives engagées dans des activités d'artisanat.
Mme El Moussalli avait eu, dans le cadre de son séjour en République dominicaine, des entretiens avec des responsables dominicains, axés sur les moyens de renforcer les relations bilatérales et de consolider la coopération dans les domaines de l'artisanat et de l'économie sociale et effectué une visite à des projets locaux d'artisanat, dont la coopérative des artisans «Cenadarte», le Centre national de l'artisanat et l'organisation des femmes «Cayena». 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma