Société

Le recrutement dans le cadre du statut des Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF) a permis de réduire considérablement l’encombrement, a assuré jeudi à Rabat le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le gouvernement poursuivra son action sur cette voie à travers le lancement de nouveaux concours, a indiqué Mustapha El Khalfi lors d'un point de presse au terme de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement, notant que les employés dans le cadre du statut des Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF) jouissent du statut d'enseignant de plein droit et jouent un rôle considérable au niveau du système d'éducation et de formation.

Le ministre a ajouté que les Académies régionales de l'éducation et de la formation (AREF) sont des établissements publics au sein desquels l'exercice de fonction est régi par un statut et que toute problématique soulevée doit être résolue dans le cadre de ce statut.

Dans ce sens, le porte-parole du gouvernement a insisté qu'«il est impossible de prétendre au succès du système d’éducation avec des enseignants qui exercent dans des conditions d'instabilité et d'insécurité professionnelles», notant que «l'ambition du gouvernement est d'assurer l’équité entre ces enseignants et les fonctionnaires».

Et de souligner que l'objectif du gouvernement est de réussir la réforme globale du secteur. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma