Nation

Suite à la réunion cet après-midi de son bureau politique, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a demandé au chef du gouvernement de lui fournir des réponses « claires et concluantes » aux questions relatives à la décision de supprimer le secrétariat d’Etat en charge de l’Eau.

Après avoir rappelé que le parti a toujours respecté les décisions de S.M. le Roi, le bureau politique du PPS dit ne pas comprendre la manière avec laquelle le chef du gouvernement a géré ce dossier. « Ni le parti ni même la secrétaire d’Etat concernée n’ont été avisé de cette proposition avant son approbation », explique le PPS dans un communiqué.

Saluant par ailleurs le travail de Charafat Afilal et son dynamisme, le bureau dit ne pas comprendre le sens de cette proposition émanant du chef du gouvernement suggérée par le ministre de l’équipement et des transports et qui a visé uniquement le département de l’Eau. Et d’ajouter que cette proposition ne respecte pas les engagements prises dans le cadre de la coalition gouvernementale.

« Dans l’attente d’une réponse convaincantes, le bureau politique a décidé de faire le suivi de ce sujet dans l’optique d’appeler à une session extraordinaire, le samedi 22 septembre prochain pour prendre les positions qui s’imposent », conclut le communiqué.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma