Monde

Les combats meurtriers entre milices rivales au sud de Tripoli ont cessé dans la nuit de lundi à mardi après une trêve qui doit encore être consolidée par un accord de cessez-le-feu, selon une source au sein des services de sécurité. Des habitants des quartiers de Salaheddine et Khallet al-Ferjan, au sud de Tripoli, où se sont concentrés les combats, ont confirmé l'accalmie, même si certaines routes restaient fermées à la circulation, selon eux. D'après une source au sein des services de sécurité, un accord sur une trêve a été obtenu lundi soir auprès des milices rivales, avant le début de négociations mardi en vue de parvenir à un accord global de cessez-le-feu. Les affrontements ont fait au moins cinq morts et 33 blessés, selon un bilan du ministère de la Santé. Ils ont opposé deux groupes armés théoriquement liés au gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale, selon des sources des services de sécurité. Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la capitale libyenne est au cœur d'une lutte d'influence entre milices en quête d'argent et de pouvoir. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma