Monde

Deux hauts responsables palestiniens ont mis en garde contre l'ingérence américaine dans la question des réfugiés palestiniens. Cette mise en garde intervient un jour après que des médias israéliens ont révélé que le gouvernement américain envisageait de renier le droit au retour de millions de réfugiés palestiniens. «La partie palestinienne rejette toute atteinte aux droits nationaux de son peuple, en particulier les réfugiés», a déclaré Wassel Abou Youssef, membre du comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), sur les ondes de la radio officielle Voix de la Palestine. Il a également accusé les États-Unis d'être «entièrement biaisés» en faveur d'Israël aux dépens des droits des Palestiniens qui, estime-t-il, s’opposent à tout contact avec l'actuel gouvernement américain en raison de la guerre qui mène contre le peuple palestinien et ses droits historiques. Un autre responsable de l’OLP chargé des réfugiés, Ahmed Abou Houli, a indiqué dans un communiqué que la question des réfugiés palestiniens «était le cœur du conflit israélo-arabe», ajoutant que les États-Unis «n'ont pas le droit d'annuler une résolution de l'ONU qui a vocation à être appliquée». Ces déclarations interviennent suite à la suppression par les États-Unis des 200 millions de dollars annuels d'aide aux Palestiniens. La somme représente l'ensemble de la contribution des États-Unis au budget des territoires palestiniens.              

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma