Nation

L’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCA) figure au Top 400 des meilleures universités mondiales classées dans le domaine des mathématiques, et ce dans le cadre du classement du prestigieux Shanghai Ranking du mois d’août 2018.

Avec cette performance, l’UCA est la première et l’unique université du Maroc, du Maghreb et de l’Afrique francophone à figurer dans ce classement et occupe le troisième rang dans le continent africain et le septième rang dans le monde arabe, indique un communiqué de l’université. Dans ce classement, l’UCA reste aussi forte dans le domaine de la physique et figure, encore une fois, au top 300 des meilleures universités mondiales classées et occupe le deuxième rang au Maroc, au Maghreb et dans l’Afrique francophone, le troisième dans le continent africain et le deuxième dans le monde arabe, ajoute le communiqué.
Le classement de Shanghai se fonde sur six critères en relation avec la qualité de l’éducation, la qualité de l’établissement, les recherches publiées et le taux de réussite. Il s’agit du nombre d'anciens étudiants et du personnel remportant les Prix Nobel, du nombre de chercheurs hautement cités par Thomson Reuters, du nombre d'articles publiés dans les revues de «Nature and Science», et des articles indexés dans Science Citation Index et la performance académique au regard de la taille de l'institution. Selon la même source, cette distinction souligne une nouvelle fois l’expertise de l’Université Cadi Ayyad dans le domaine des mathématiques et de la physique et l’engagement de ses 4 équipes de recherches en mathématiques et 14 équipes en physique dans la recherche et la R&D. En effet, l’UCA dispose de spécialistes de renom en calcul stochastique, en calcul numérique, en optimisation, en traitement de l’image, en modélisation des systèmes complexes allant de la finance à la génétique des populations, en passant par la mobilité urbaine et l’écologie marine et des spécialistes dans les signaux et les systèmes physiques, la physique des hautes énergies, l’astrophysique et les nouvelles techniques d’exploitation géophysique. Cette distinction est, en outre, l’occasion de rappeler que l’UCA, et depuis 2011, a su faire de la recherche scientifique le facteur clé du succès et un levier de sa réputation et de son rayonnement national et international. Outre les mathématiques et la physique, l’UCA œuvre pour se démarquer dans d’autres domaines de recherche prometteurs, à savoir la chimie, les matériaux, l’informatique et l’intelligence artificielle. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma