Monde

Quelque 46 cas de choléra, parmi lesquels deux décès, ont été enregistrés en Algérie depuis le 7 août, selon un nouveau bilan communiqué par le ministère algérien de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière. «À la date du 24 août, 46 cas de choléra ont été confirmés parmi les 139 cas hospitalisés depuis le 7 août», a précisé le ministère dans un communiqué, relevant que 3 cas ont été enregistrés à Bouira, 25 cas à Blida, 12 cas à Tipaza, 5 cas à Alger, un cas à Médéa et un cas suspect à Aïn Defla. Un précédent bilan faisait état de 41 cas avérés, dont un décès, pour 88 cas suspects, répartis à Alger et dans trois autres wilayas. Le premier décès a été enregistré à Blida, alors que le deuxième patient est décédé du choléra dans la wilaya de Blida (50 km au sud d'Alger), où 25 cas sont confirmés, selon le ministère. Deux nouveaux cas ont été enregistrés dans les wilayas de Médéa et d'Aïn Defla, toutes deux jusqu'ici épargnées. Situées respectivement à 80 et 100 km au sud-ouest d'Alger, ces wilayas sont limitrophes de celles de Blida et Tipaza (70 km à l'ouest d'Alger), où la grande majorité des malades sont recensés. Le Choléra est une infection contagieuse grave qui entraîne la mort, suite à des diarrhées aiguës causées par le bacille Vibrio cholerae qui se propage en l'absence d'hygiène ou suite à la consommation d'eau ou de fruits et légumes contaminés. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma