Économie

Projet ambitieux chez l'Agence urbaine de Casablanca. L’institution planche sur un projet d’intégration et de valorisation des sites des carrières dans le Grand Casablanca. Le projet fera l’objet d’une étude à lancer le 6 septembre prochain pour 2,5 millions de dirhams. L’étude a pour objectif de mener une réflexion sur les sites de carrières abandonnées, se présentant souvent comme des lieux d'insécurité et de pollution. «Les principes et précautions d'aménagement ainsi que les hypothèses de valorisation que proposera l’étude sont destinées à éclairer les futurs plans d'aménagement sur la stratégie à adopter pour intégrer ces cicatrices territoriales dans leur environnement aussi bien pour des usages de recréation et de détente à travers des espaces paysagers destinés à la jouissance du grand public que pour des usages liés à l'activité ou à la résidence dans les cas de sites susceptibles d'accueillir de telles fonctions», précise l’Agence. L’étude définira par ailleurs les conditions techniques «pertinentes» et les impératifs d'aménagement, préalables à toute forme d'urbanisation ou d'occupation, même quand il s'agira d'occupations temporaires. Selon l’institution, la problématique du réaménagement-réhabilitation et la mise en sécurité de plusieurs sites d’exploitation de carrières se pose aujourd’hui avec acuité. Aucune carrière sur l’aire d’étude n’a fait l’objet de remise en état, même partielle, après exploitation. La volonté des pouvoirs publics est que ces sites, notablement dégradés et présentant des risques potentiels pour la sécurité et l’environnement, soient réhabilités, en fin de vie. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma