Économie

Le déficit commercial de l'Espagne s'est établi à plus de 14,58 milliards d'euros au premier semestre, en hausse de 31,5% par rapport à la même période une année auparavant, selon le ministère de l'Industrie, du commerce et du tourisme. Cette aggravation du déficit s'explique par l'augmentation de 5% des importations durant les six premiers mois de 2018, pour atteindre 159,50 milliards d'euros, malgré une progression de 2,9% des exportations, qui se sont établies à environ 144,92 milliards d'euros, explique le ministère, qui cite le rapport du commerce extérieur janvier-juin 2018.
Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations a reculé à 90,9% à fin juin dernier, contre 92,7% au premier semestre 2017. En volume, les exportations ont augmenté de 0,1% durant cette période, alors que les importations ont progressé de 2,3%. Le solde hors énergie a atteint un déficit de près de 2,35 milliards d’euros, contre un excédent de 262 millions d'euros à fin juin 2017, alors que le déficit énergétique s'est creusé de 7,8% à plus de 12,23 milliards d'euros, contre 11,35 milliards d'euros au premier semestre 2017. La croissance des exportations espagnoles a été moins soutenue que celle de la zone euro (4,2%) et de l’ensemble de l’Union européenne (4,1%). Elle est similaire à celle des exportations de la France (3,1%), mais inférieure à celle des exportations de l’Allemagne (4%), de l’Italie (3,7%) et du Royaume uni (4,5%).

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma