Fête de la Jeunesse

Mettre en valeur le potentiel de la jeunesse, faciliter son intégration dans la vie active et lui accorder les moyens à même de mener une vie épanouie et prospère, tels sont les principales actions menées par S.M. le Roi Mohammed VI qui a enclenché depuis son intronisation une dynamique visant à mettre à l’honneur une jeunesse pleinement engagée dans le processus de développement du Maroc. C’est ce qui explique pourquoi le Souverain a fait de la promotion de la pratique du sport et du développement des aptitudes des jeunes, ainsi que du développement du sport de haut niveau une de ses priorités.

Le sport est au cœur du projet sociétal de S.M. le Roi Mohammed VI. Depuis son intronisation, le Souverain a fait de la promotion du sport auprès des jeunes un axe stratégique de sa politique visant à enclencher la dynamique de développement. En effet dans son message adressé le 18 juillet 2017 aux participants au Symposium international sur le football africain, S.M. le Roi a fait du développement de la pratique sportive un préalable pour renforcer les compétences des jeunes : «Si l’Afrique puise sa richesse dans les ressources naturelles qu’elle recèle, elle la tire, avant tout, de ses jeunes, qui représentent les deux tiers de la population du continent. D’ailleurs, Nous faisons confiance à cette jeunesse et avons foi dans sa capacité à prendre une part active dans l’essor auquel nous aspirons tous, et ce pour autant que nous lui assurions les conditions propices à l’expression et à l’épanouissement de ses talents. Dans cette optique, le développement de la pratique sportive, toutes branches confondues, et du football en particulier, est l’un des préalables essentiels pour renforcer les compétences des jeunes, assurer leur insertion dans leur environnement socio-économique et accroître leur immunité contre toute forme de déviance et d’extrémisme. Le but ultime est de les dissuader de risquer leur vie et de compromettre leur avenir en empruntant le chemin de l’immigration illégale», a-t-il souligné.
Cet intérêt se manifeste dans la politique résolument tournée vers les jeunes mise en place par le Souverain. Celle-ci se manifeste à travers la construction d’infrastructures destinées à assurer aux jeunes formation et qualification, telles que les centres de formation, de qualification et d’insertion, les institutions socio-éducatives, les complexes sociosportifs de proximité, les maisons de jeunes, les bibliothèques, les espaces dédiés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, en plus des activités génératrices de revenus. Des centaines de centres sociosportifs de proximité et de maisons de jeunes ont été construits conformément aux Orientations Royales. Des structures qui ont permis aux jeunes d’évoluer et de faire étalage de leurs talents. 
L’Académie Mohammed VI de football est une autre structure dédiée exclusivement aux jeunes. Née de la Volonté Royale, l’Académie est aussi un signal fort envoyé aux dirigeants du sport national pour faire de la formation une priorité. Elle est un jalon supplémentaire dans le projet d’édification d’un tissu sportif solide et pérenne à même d’assumer le rôle socioéconomique qui lui incombe à une époque où le sport, et particulièrement le football, est reconnu comme pouvant s’ériger en véritable levier de développement. 
Ce n’est pas tout. Sur les Orientations  du souverain, le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative a vu le jour. Il s’agit d’une instance consultative dans les domaines de la protection de la jeunesse et de la promotion de la vie associative, chargée de formuler des propositions sur tout sujet d’ordre économique, social et culturel intéressant directement les jeunes et l’action associative, ainsi que sur les moyens de développer les énergies créatives des jeunes et les inciter à participer à la vie nationale, dans un esprit de citoyenneté responsable.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma