Économie

L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une baisse de 0,9% au cours du mois de juillet 2018, selon le Haut Commissariat au Plan (HCP). Cette variation émane principalement de la dépréciation de 2,2% de l’indice des produits alimentaires et de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires. Dans le détail, la baisse des produits alimentaires enregistrée entre juin et juillet de l’année en cours concerne principalement les poissons et fruits de mer (9,5%), les fruits (6,3%), les légumes (5,6%), les viandes (1,4%), le lait, fromage et œufs (0,7%). Quant aux produits non alimentaires, cette baisse a concerné principalement les prix des carburants avec 0,2%. 
Par région, les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Béni-Mellal (2,3%), Kénitra (1,8%), Dakhla (1,5%), Oujda et Meknès (1,3%), Laâyoune (1,1%) et Casablanca, Guelmim et Settat (1%). 
Par ailleurs, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 2,1% au cours du mois de juillet 2017. Motif : la hausse de l’indice des produits alimentaires de 1,8% et de celui des produits non alimentaires de 2%. S’agissant des produits non alimentaires, les variations sont allées d’une baisse de 0,3% dans la «communication» à une hausse de 6,7% dans les «biens et services divers». 
Compte tenu de ces résultats, l’indicateur d’inflation sous-jacente excluant les produits à prix volatils et ceux à tarifs publics aurait connu au cours du mois dernier une baisse de 0,2% comparativement à un mois plus tôt et une hausse de 0,3% sur un an.  

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma