Sports

Le Kényan Kipyegon Bett, 3e du 800 m des Mondiaux-2017 de Londres, a été suspendu pour avoir omis ou refusé de soumettre des échantillons dans le cadre de la lutte antidopage, a annoncé, jeudi, l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

«Pour avoir enfreint l'article 2.3 des règles antidopage, le coureur de demi-fond kényan est suspendu provisoirement de toutes compétitions», précise l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) sur son compte Twitter.

A Londres, en 2017, Bett avait pris la médaille de bronze du 800 m en 1 min 45 sec 21 dans une course remportée par le Français Pierre-Ambroise Bosse en 1 min 44 sec 67.

En juillet, l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) avait déjà suspendu à titre provisoire les marathoniens kényan Samuel Kalalei et éthiopienne Lucy Kabuu pour les mêmes motifs.

L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU), organe indépendant chargé des questions d'intégrité et de dopage dans la discipline, a été mis en place en avril 2017 à la suite des scandales de dopage et de corruption ayant touché l'athlétisme mondial.  

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma