Économie

Jusqu'à la fin du mois d'août, le secrétariat au Développement durable organise des caravanes de sensibilisation des estivants à la nécessité de préserver l'environnement du littoral. La caravane fait escale dans les colonies de vacances de plusieurs villes du pays : Tanger, Asilah, Saïdia, Agadir, Haouzia-Azemmour, Rabat, Casablanca et Kénitra.
Un communiqué du secrétariat au Développement durable indique qu'une nouvelle génération d'unités mobiles «Caravanes vertes» dotées de matériel audio-vidéo et qui fonctionnent à l'énergie solaire sillonnent différentes plages du Maroc. Sur les écrans de télé seront diffusés, au profit des enfants notamment, des documentaires éducatifs réalisés par les équipes du secrétariat au Développement durable. Des dépliants sont également distribués aux estivants les incitant à respecter les normes environnementales. Avant le début de la saison estivale, le secrétariat avait dévoilé la liste des 6 plages à éviter cet été en raison de leur non-conformité aux normes d'hygiène (wwww.lematin.ma). Cet été, les plages de Ksar Sghir, Jbila III, Asilah Port, Chahdia, Saada et celle d'Oued Merzeg sont à éviter. Le nombre de plages objets du Programme national de surveillance est passé de 18 en 1993, 79 en 2002 à 165 cette année. Cet été 2018, l'écolabel «Pavillon bleu» a été décerné conjointement par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement et la Fondation internationale pour l’éducation à l'environnement à 21 plages parmi les 102 inscrites dans le Programme national «Plages propres». 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma