Régions

Plusieurs projets d’aménagement ont été lancés dans la province de Taza, à l’occasion de la célébration de la Fête du Trône : construction ou élargissement de routes, aménagement de trottoirs, travaux touchant à l’éclairage public et à l’assainissement liquide, en plus de la remise à d'anciens détenus d’équipements et d’outils de travail en adéquation avec les formations qu’ils ont reçues durant leur détention.

Des travaux d’aménagement des quartiers sous-équipés de la ville de Taza ont été lancés, récemment, dans le cadre des célébrations marquant le 19e anniversaire de l’intronisation de S.M. le Roi Mohammed VI, à la satisfaction générale des habitants. Cette opération d’aménagement, qui aborde sa troisième phase, pour un budget de plus de 13,7 millions de DH, concerne les quartiers sous-équipés de Hajrat Gnaoua, Erbayez, Douar Ayad et El Koucha. Les différents chantiers portent, entre autres, sur l’asphaltage ou pavage des chaussées, l’aménagement des trottoirs, l’éclairage public et les canalisations d’assainissement pluvial. Un projet d’élargissement et de renforcement de la route provinciale numéro 5425 a aussi été lancé à cette occasion par le gouverneur par intérim de la province de Taza, Said Touijer, qui était accompagné de personnalités civiles et militaires. La route en question relie, sur 25 km, la commune rurale de Gueldamane à la route nationale menant de Taza vers Oujda. L’enveloppe budgétaire mobilisée pour le financement de ce projet s’élève à plus de 29,5 millions de DH. Il a également été procédé au lancement des travaux de construction d’une route reliant le centre de la commune d’Ajdir au Douar Araouane, sur une distance de près de 8 km pour un coût global de 20,33 millions de DH. Par ailleurs, et dans le cadre des actions menées par l’Initiative nationale pour le développement humain, en coopération avec d’autres partenaires, dont le Conseil provincial et la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, il a été procédé, en présence des autorités provinciales et des élus, à la remise d’équipements et d’outils de travail au profit de 17 anciens détenus. Ces derniers avaient bénéficié, avant leur libération, de cours de formation professionnelle dans les métiers de plomberie, de boulangerie et de pâtisserie, de coiffure, de soudure, de plâtrerie décorative, de peinture, du bâtiment et de réparation des appareils électroménagers. Cette noble initiative, qui a nécessité un budget de 400.000 DH, s’inscrit dans le cadre du programme de lutte contre la précarité et de la création d’activités génératrices de revenus. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma