Sports

Le Hassania d’Agadir a tenu mercredi soir son assemblée générale ordinaire au titre de la saison 2017-2018. Passé tout près du titre en terminant à la troisième place, le HUSA accuse un déficit de près de 5 millions de DH, mais espère se doter prochainement d’un centre de formation.

En présence de 26 adhérents sur 42, le Hassania Union sport d’Agadir a tenu jeudi son assemblée générale ordinaire au titre de la saison 2017-2018. Après un léger retard en attendant de compléter le quorum, les responsables du club ont procédé à la lecture des rapports moral et financier. Si le plan sportif a connu une amélioration significative, notamment grâce à la troisième place engrangée par le club, au terme d’une saison qui a vu les hommes de Miguel Angel Gamondi titiller les sommets de la Botola, mais qui a été lourdement impactée par les contre-performances lors de la deuxième moitié de saison. En revanche, sur le plan financier, le HUSA accuse un déficit de plus de 5 millions de DH. Le club a dépensé un peu plus de 42 millions, alors que les recettes ont à peine dépassé les 37 millions. Sur les dix recrutements opérés l’été dernier par le club soussi, 6 joueurs ont vu leurs contrats résiliés. En outre, les primes de motivation au profit des joueurs ont fortement participé aux dépenses exceptionnellement élevées de cet exercice. Tout en rendant hommage à d’anciennes figures du club, dont l’ancien président Abdellah Aboulkassim, le HUSA s’est tourné vers l’avenir, en annonçant la naissance tant attendue de son projet de centre de formation. Un nouveau-né qui a observé une gestation de 6 ans, avant la délivrance après la résolution du problème foncier. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma