Économie

La Bourse des valeurs de Casablanca a clôturé le mois de juillet 2018 en baisse. Le Masi indice de toutes les valeurs a perdu 5,19% sur l’année à 11.746,14 points, et le Madex s’est déprécié de 5,40% à 9.554,95 points.  
Négociée à hauteur de 1,5 milliard de DH sur le marché central et à hauteur de 312,9 millions de DH sur celui de blocs, la volumétrie globale des échanges s’est élevée à 2 milliards de DH pour 13,1 millions de titres échangés. Sur la même période, la capitalisation boursière a totalisé 597,6 milliards de DH. 
Au top 3 des valeurs les plus actives du mois figurent Itissalat Al-Maghrib avec une part de 15,47% du volume global, Attijariwafa bank (15,16%) et BCP (11,64%). Pour leur part, les valeurs les moins actives du mois ont été enregistrées par Alliances (2,55%), Lesieur Cristal (4,43%) et BMCI (4,70%). 
Sur les 75 sociétés cotées à la Bourse de Casablanca, 25 sont allées à l’encontre du mouvement baissier du marché en clôturant le mois de juillet 2018 sur des gains.  Dans le détail, la plus forte hausse du mois a été enregistrée par Taslif (15,61% à 28 DH). Le nombre des titres échangés s’est élevé à 63 pour un volume global de 1.668,08 millions de DH. En revanche, la plus forte contreperformance du mois est signée BMCI (-19,05% à 701 DH). La quantité des titres échangée est de 90.920 pour un volume de 73,2 millions de DH.
À fin juillet 2018, le secteur des loisirs et hôtels a affiché la plus forte hausse annuelle de 14,58%, en revanche le secteur de l’immobilier a marqué la plus forte baisse s’élevant à -40,80%.                     

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma