Économie

AccorHotels s’associe avec Katara Hospitality (Qatar), l'un des propriétaires hôteliers les plus importants au monde, pour créer un fonds dont la capacité d’investissement sera supérieure à un milliard de dollars, et qui ciblera l’Afrique subsaharienne. Le fonds disposera de 500 millions de dollars de capitaux propres : 350 millions apportés par Katara Hospitality, et 150 millions par AccorHotels, dans les cinq à sept prochaines années. Viendront s’y ajouter des investissements réalisés en commun avec d’autres partenaires, et un recours à l’endettement. Ces moyens serviront à construire de nouveaux hôtels et à l’acquisition d’établissements existants, qui changeront d’enseigne. Au total, 40 hôtels (environ 9.000 chambres) devraient ainsi être créés grâce à ce fonds qui ciblera les différents pays d’Afrique subsaharienne (qui en compte 48 au total).
Ces hôtels couvriront tout l’éventail des marques du groupe AccorHotels, de l’économique au luxe en passant par les résidences.
«Ce fonds permettra d'associer toute l'expertise de Katara Hospitality au portefeuille d'enseignes internationales de AccorHotels et viendra renforcer une croissance déjà dynamique en Afrique subsaharienne. Avant tout, par cette initiative, nous démontrons notre volonté commune de soutenir le développement pérenne de ce continent», souligne, dans un communiqué, Sébastien Bazin, PDG de AccorHotels.
En avril dernier, le numéro un de l'hôtellerie en Europe avait déjà témoigné de ses ambitions en Afrique en rachetant 50% du sud-africain Mantis, conglomérat opérant dans les domaines de l’hôtellerie et du voyage.
À noter qu’AccorHotels est en train de développer une plateforme de brand content «My Chic Africa». Objectif : Faire découvrir «une Afrique branchée et dynamique via ses destinations phares», expliquait en mars le groupe. Cette plate-forme doit être lancée au cours du second trimestre 2018. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma