Monde

Sept hommes armés ont été tués lors d'un raid aérien mené par un avion israélien à quelques centaines de mètres des positions israéliennes sur le plateau syrien du Golan. Entre temps, le régime syrien a repris le contrôle de toutes les trois provinces méridionales, Deraa, Qouneitra et Soueida, et a repris entièrement le contrôle de la frontière avec la Jordanie.

Les sept hommes armés tués par l'aviation israélienne venaient de la partie du Golan restée sous le contrôle de la Syrie. Selon les premières indications, ces hommes étaient membres du groupe État islamique. Entre temps, le régime syrien a repris le contrôle de toutes les trois provinces méridionales, Deraa, Qouneitra et Soueida, et a repris entièrement le contrôle de la frontière avec la Jordanie, a affirmé jeudi l'armée russe qui intervient en soutien à l'armée gouvernementale. «Les forces syriennes, appuyées par l'aviation russe, ont détruit complètement les forces du groupe État islamique et de l'ex-Front al-Nosra et ont repris le contrôle des provinces Soueida, Deraa et Qouneitra», a déclaré un haut responsable de l'état-major, le général Sergueï Roudskoï. Le régime de Damas a «entièrement repris le contrôle de la frontière entre la Syrie et la Jordanie» et «les conditions ont été créées pour la reprise des activités des forces du maintien de la paix de l'ONU sur le plateau de Golan», à la lisière entre la Syrie et Israël, a assuré le général Roudskoï. La Russie, qui intervient militairement en Syrie depuis septembre 2015 en soutien au régime de Bachar al-Assad, va déployer sur le plateau du Golan «huit postes d'observation de la police militaire (...) afin d'empêcher d'éventuelles provocations», a-t-il précisé. Plus de sept ans après le début du conflit, les forces du régime ont réussi à reprendre aux rebelles et aux jihadistes des régions entières, contrôlant désormais près des deux tiers du territoire.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma