Économie

Carton plein pour UPS au deuxième trimestre 2018. Le spécialiste mondial des solutions logistiques affiche tous les voyants dans le vert. Pour l’ensemble de l’année, le groupe a revu ses prévisions de liquidités disponibles à la hausse (5 milliards de dollars). Il prévoit également des dépenses liées à l’investissement de 6,5 à 7 milliards de dollars. «UPS s’attache à réaliser ses objectifs stratégiques pour améliorer son efficacité et générer une croissance de qualité. Nous restons confiants quant à notre capacité à atteindre notre objectif de BPA après ajustement pour 2018», a déclaré le directeur financier du spécialiste logistique, Richard Peretz.
Sur la période avril-juin, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 9,6% à 17,5 milliards de dollars «stimulé par une forte croissance du CA des différents segments ainsi que la stratégie tarifaire de l’entreprise», indique UPS dans un communiqué. UPS a vu son bénéfice net progresser de 7,3% à 1,485 milliard de dollars. Son résultat par action a, lui, progressé de 8,2% et à 23% après ajustement. «Les résultats après ajustement excluent une charge avant impôts de 263 millions de dollars, correspondant aux coûts de transformation liés principalement au régime de retraite volontaire». Le rendement moyen a lui cru de 4,6%, porté par le segment Transport de colis international et aux envois en différé aux États-Unis. Sur les six premiers mois de l’année, les liquidités disponibles du groupe ont atteint 4,4 milliards au premier semestre, notamment en raison des projets de transformation qui ont amélioré le fonds de roulement. Sur la période, UPS a injecté 2,8 milliards de dollars dans des dépenses d’investissements. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma