Emploi

Le Groupe Danone a réalisé de bons résultats au premier semestre 2018. Il confirme ses prévisions annuelles malgré la baisse des ventes au Maroc, rapporte Reuters.
Le résultat opérationnel du groupe a grimpé de 7,9%, en ligne avec le consensus établi par le management. Motif : les performances de sa nutrition infantile en Chine, la solide progression de ses eaux et son plan d’économies.
La marge bénéficiaire a progressé de 51 points de base à 14,72%, à la faveur principalement des économies de coûts qui ont atteint 75 millions d’euros. Ces derniers devraient totaliser 200 millions sur l’année.
Quant au bénéfice net courant part du groupe, il ressort en hausse de 8,2% à 1,13 milliard d’euros.
Ces performances ont été réalisées, malgré le ralentissement de la dynamique de Danone au deuxième trimestre 2018 avec une croissance de seulement 3,3%. Ce tassement est consécutif au boycott de ses produits au Maroc qui lui a fait perdre plus de la moitié de sa part de marché dans le pays. 
Les ventes au Maroc ont en effet chuté de 40% entre avril et juin, et les tendances négatives devraient se poursuivre au second semestre dans le pays, selon la directrice financière du groupe, Cécile Gabanis. 
Hors impact de ce boycott, les ventes de Danone auraient augmenté de 4,43% sur le deuxième trimestre, pour des volumes en hausse de 1,3%. Afin de redresser la barre, le groupe agroalimentaire s’est engagé à faire évoluer son modèle économique au Maroc. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma