Économie

Nouvelle phase de développement pour Novojob. Après son lancement en mai 2017 au Maroc, en Côte d’Ivoire, en Algérie et au Bénin, le site affirme s'être d’ores et déjà imposé comme un acteur important dans le e-recrutement au Sénégal. Installée dans le pays depuis juin dernier, cette nouvelle génération de sites, couplée à une plateforme de management des recrutements, revendique déjà plus de 10.000 candidats et 14.000 candidatures. Objectif affiché : devenir un acteur majeur dans l’introduction d’internet comme outil principal de recrutement. Ce «succès» vient couronner une année de bons résultats dans les 5 pays où Novojob est implanté. Ainsi, le site compte quelque 316.000 candidats inscrits sur sa plateforme, qui ont généré pas moins de 775.000 candidatures, et près de 1.500 utilisateurs-recruteurs.

Au Maroc, les performances étaient également au rendez-vous. L’entreprise se positionne comme «challenger» avec plus de 273.000 candidatures enregistrées en une année, plus de 140.000 candidats inscrits sur la plateforme dont 70.000 actifs sur une base mensuelle. De plus, «près de 500 recruteurs font confiance à Novojob et utilisent sa plateforme pour diffuser des offres d’emploi et faciliter leur process de recrutement».
Avec son logiciel de gestion des recrutements «Talenteo» lancée simultanément dans ses pays de présence, Novojob dit avoir obtenu un taux de satisfaction supérieur à 95%. Notons que l’entreprise se prépare à lancer, avant la fin de l’année, une nouvelle version mobile et multilingue de sa solution. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma