Économie

Les échanges commerciaux maritimes entre le Maroc et le Bangladesh seront bientôt renforcés. Les deux pays travaillent sur un projet de nouvelle ligne maritime pour le transport de marchandises. «Cette future liaison reliera le port de Tanger-Med à celui de Chattagram», a déclaré Shajahan Khan, ministre bangladais des Transports.
«Une décision finale sera bientôt prise pour diriger les navires marchands directs entre les deux pays», a déclaré le ministre aux journalistes après une rencontre avec l'ambassadeur du Maroc au Bangladesh, Majid Halim, en marge d’une réunion des deux parties. Cette réunion a permis de discuter diverses questions bilatérales autour des échanges commerciaux entre le Royaume et le Bangladesh. Elle est intervenue suite à la visite d’une délégation bangladaise, du 15 au 23 janvier dernier, aux ports de Durban, du Cap et de Tanger-Med. En plus du port marocain, «Bangladesh compte lancer une autre ligne maritime à destination de l’un des deux autres ports africains», a précisé le ministre bangladais. Il s’agira d’un service direct de transport de marchandises au départ du Port de Chattagram. Actuellement, les cargos en provenance du Maroc atteignent le port de Chattagram via les ports de Singapour, de Colombo et de Malaisie. Ce qui nécessite beaucoup de temps et implique des coûts plus élevés. «Le service de porte-conteneurs direct générera une diminution de coûts et une économie de temps», a déclaré le ministre. La signature du protocole d’accord relatif à la mise en service de cette nouvelle ligne maritime sera signée après la visite programmée des délégations des deux pays au port bangladais.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma