Monde

La Chine et les Émirats arabes unis ont signé un accord pour établir à Dubaï une zone commerciale avant une visite jeudi soir du président chinois Xi Jinping à Abou Dhabi, a annoncé DP World, partenaire émirati du projet.

Cette structure, d'une superficie de 3km2, sera située au sein de la plus grande zone franche du Moyen-Orient, celle de Jebel Ali à Dubaï.

Il s'agit d'un emplacement stratégique car le long de la route maritime censée permettre à la Chine de rejoindre l'Afrique et l'Europe par la mer de Chine et l'océan Indien, dans le cadre des "nouvelles routes de la Soie".

Ce colossal projet chinois de plus de 1.000 milliards de dollars a été lancé par le président Xi Jinping en 2013 pour déployer routes, ports, voies ferrées et parcs industriels à travers l'Asie, aux portes de l'Europe et jusqu'en Afrique.

La zone commerciale sera développée en partenariat avec Zhejiang China Commodities City Group, a indiqué DP World, le grand opérateur portuaire de Dubaï qui n'a pas précisé à combien s'élevait le coût du projet.

Le président chinois est attendu jeudi soir à Abou Dhabi pour des pourparlers politiques et économiques avec les responsables des Émirats arabes unis, marquant le début d'une tournée dans plusieurs pays.

La Chine est le premier partenaire commercial des Émirats arabes unis. Le commerce non pétrolier entre les deux pays a atteint plus de 53,3 milliards de dollars en 2017, dont plus de 90% sont constitués d'exportations chinoises, selon le ministère des finances des Émirats.

Cet Etat du golfe est l'un des 15 premiers fournisseurs de pétrole brut de la Chine, à laquelle il a exporté pour quelque quatre milliards de dollars de pétrole l'an dernier.

Le géant émirati de l'immobilier, Emaar, a par ailleurs annoncé mercredi son intention de construire à Dubaï la plus grande China Town du Moyen-Orient.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma