Économie

De nouveaux établissements de paiement s'apprêtent à intégrer le marché. Comme nous l'annoncions en exclusivité, cinq nouveaux agréments étaient attendus ces jours-ci. Ils ont été accordés, le 17 juillet, lors d’une réunion restreinte du Comité des établissements de crédit de Bank Al-Maghrib (BAM). Il s’agit du Centre monétique interbancaire (CMI), de deux opérateurs télécoms, d'Al Barid Cash et de Fast Payment, avec pour chacun, quelques conditions à remplir pour lever toute réserve de BAM. Les cinq nouveaux entrants de cette activité naissante devraient pouvoir libérer toute leur énergie en emboitant le pas aux autres opérateurs agréés depuis 5 mois : Cash Plus, NAPS (M2M), Wafacash (Attijariwafa bank), Maymouna Services Financiers et Maroc Traitement de Transaction (M2T). Notons que ces trois derniers peuvent déjà démarrer leur business puisque leurs agréments ont été d’ores et déjà publiés au Bulletin officiel.

Concrètement, ces dix établissements de paiement sont censés compléter l'offre bancaire et favoriser la réduction de la circulation du cash en développant le paiement électronique.
Rappelons que le statut d'établissement de paiement a été introduit par la loi n° 103.12 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés, promulguée en décembre 2014.
Les services portent essentiellement sur les opérations de transfert de fonds, de dépôts et retraits en espèces sur un compte de paiement ainsi que sur l’exécution d’opérations de paiement par tout moyen de communication à distance. À condition que l’opérateur agisse uniquement en qualité d’intermédiaire entre le payeur et le fournisseur de biens et services. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma