Monde

Le Premier ministre haïtien, Jack Guy Lafontant, a démissionné, samedi, de ses fonctions,  lors d’une séance de la Chambre des députés consacrée à un vote de défiance à l’égard du Chef du gouvernement, en pleine crise d’augmentation des prix du carburant qui a provoqué de violentes manifestations. Lors de cette audience parlementaire, convoquée sur fond d’une série de manifestations provoquée par la décision du gouvernement, la semaine dernière, de réduire les subventions sur les carburants, dont les prix devaient augmenter de 38% pour l'essence et de 47% pour le diesel, le ministre a défendu son bilan avant d’annoncer que le Président Jovenel Moïse avait accepté sa démission. Suite à cette annonce, le président du Parlement, Gary Bodeau, a publié un message sur Twitter demandant que le Président Moïse choisisse un nouveau Premier ministre qui soit d'accord avec les souhaits de la population. La semaine dernière, le gouvernement avait annoncé la hausse des prix du carburant dans le cadre des mesures d’austérités exigées par le Fonds monétaire international. Cette décision a déclenché de violentes manifestations, marquées par des pillages et des destructions de biens, dont plusieurs voitures, dans la capitale Port-au-Prince. En dépit de la suspension, dès le lendemain, de cette mesure par le Premier ministre, les troubles ont continué.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma