Monde

Des centaines de manifestants essayaient dimanche d'envahir le principal bâtiment gouvernemental de la ville de Bassorah, métropole du sud de l'Irak, avant que la police irakienne ne tire en l'air, faisant quatre blessés, rapporte une source policière. «Certains manifestants ont tenté de prendre d'assaut le bâtiment. Nous les avons empêchés d'y parvenir en utilisant des canons à eau et du gaz lacrymogène», précise la même source. Les manifestations dans le sud de l'Irak ne faiblissent pas alors que le mouvement, dont les participants réclament de meilleurs services publics et dénoncent la corruption, entre dans son septième jour. La stabilité de la ville pétrolière de Bassorah, située sur la rive du Golfe arabo-persique, est d'une importance cruciale pour les exportations d'hydrocarbures, qui représentent plus de 95% des recettes de l’État irakien. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma