Éco Monde

Les tensions commerciales entre les États-Unis et l’UE ont poussé la Commission européenne à abaisser ses prévisions de croissance pour la zone euro en 2018. Dans ses prévisions d'été, l'exécutif européen table désormais sur une croissance de 2,1% cette année, et non plus de 2,3% comme avancé le 3 mai, lors de son évaluation de printemps, indique l’AFP. Pour 2019, en revanche, Bruxelles maintient le 2% sur lequel elle tablait en mai dernier. «Nous prévoyons une expansion continue en 2018 et 2019, bien qu'une nouvelle escalade des mesures protectionnistes constitue un risque clair à la baisse», a commenté le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, cité dans un communiqué, relayé par l’agence tricolore. Pour rappel, le 1er juin, le Président américain Donald Trump a infligé des taxes douanières sur l'acier et l'aluminium européens, amenant Bruxelles à mettre en place des droits de douane additionnels sur une série de produits typiquement américains en guise de rétorsion. Il a également menacé de taper encore plus fort, en imposant des droits de douane sur les importations d'automobiles européennes, ce qui frapperait en premier lieu l'Allemagne, première économie de la zone euro et fortement exportatrice de voitures aux États-Unis. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma