Éco Entreprise

Le Centre monétique interbancaire et le géant mondial MasterCard tracent de nouveaux horizons pour leur partenariat. Des cartes co-brandées sont désormais proposées et permettent à leurs porteurs de bénéficier du paiement sans contact, en ligne sur des sites locaux et étrangers et à l’international. La marque locale CMI s’internationalise ainsi en étant accessible dans plus de 36 millions de points d’acceptation du réseau MasterCard.

Le CMI s’appuie sur la technologie MasterCard pour se développer à l’international et offrir, localement, de nouveaux services monétiques.  Un accord de partenariat stratégique a été scellé mardi entre les deux partenaires, avec à la clé des cartes co-brandées et basées sur la version la plus évoluée de la technologie EMV «M-chip Advanced». Ce partenariat ouvre la voie à plus de 4 millions de cartes CMI, «de manière commode et sécurisée» dans plus de 36 millions de points d’acceptation du réseau MasterCard. 

Concrètement, les porteurs de ces cartes locales pourront bénéficier des dernières technologies développées par MasterCard, comme le paiement sans contact. D’ailleurs, quelque 15.000 TPE à la technologie Contactless sont déjà déployés dans les commerces. En revanche, ce type de carte n'est pas encore répandu : moins d’un million circule, nous précise le Centre monétique interbancaire (CMI). «Le potentiel est énorme, mais il y a un effort marketing et commercial à consentir afin d’élargir cette solution», explique au Matin -Eco, Ismail Bellali, directeur adjoint du CMI. 
La spécificité «majeure» de la carte co-brandée est d’offrir aux détenteurs la possibilité de payer à l’international et sur des sites étrangers dans la limite autorisée par l'Office des changes. 

L'offensive commerciale du CMI et MasterCard vise à grignoter de nouvelles parts de marché, dans ce secteur longuement dominé par Visa. Le très prospère géant de cartes bancaires revendique près de 75% du marché marocain. Rappelons que les cartes émises par les banques marocaines ont atteint, au premier trimestre 2018, un encours de 14,5 millions, en progression de 2,7% sur un an, dont 13,6 millions de cartes de paiement et retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale cmi. Une progression à la faveur des cartes sous le label MasterCard (+10,8%) et Visa (+2,9%), et dans une moindre mesure des cartes cmi (+0,8%). En plus de la généralisation des paiements sans-contact, le nouveau partenariat porte également sur des applications mobiles comme Apple Pay ou Samsung Pay sur l’ensemble du réseau d’acceptation du CMI. 
 

Mobile payment : sept nouveaux agréments imminents

Hormis cette nouvelle offre de carte co-brandée, le CMI est sur un projet beaucoup plus stratégique : le mobile payment. «Une nouvelle vague de licences est attendue dans une semaine ou deux. Sept nouveaux agréments doivent être octroyés par la Banque centrale, dont celui du CMI, ce qui portera le nombre d’opérateurs à 12», nous annonce Ismail Bellali, DGA du CMI. Sur ces sept futurs opérateurs figurent, entre autres, les opérateurs télécoms et Al Barid Cash. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma