Éco Actu

Dernière ligne droite pour le TGV. L’Office national des chemins de fer (ONCF) est en train de finaliser l’offre commerciale du projet dont l’entrée en exploitation est confirmée pour le dernier trimestre de cette année. Selon l’Office, «l’offre commerciale se traduira par une gamme tarifaire diversifiée et une politique de services rénovée offrant un plan de desserte étoffé et un système d’information voyageurs novateur». Parallèlement, les travaux relatifs aux nouvelles gares de la LGV de Tanger, Kénitra, Rabat-Agdal et Casa-Voyageurs, sont actuellement au stade d’achèvement pour être également au rendez-vous. Afin de réussir cette entrée en service, l’ONCF affirme avoir mis en place une nouvelle organisation opérationnelle au début de ce mois de juillet. «L’élaboration des nouveaux référentiels et procédures nécessaires à l’exploitation de la LGV a été achevée, et plus de 600 collaborateurs ont été formés aux nouveaux métiers et techniques de la grande vitesse, à l’étranger et au sein de l’Institut de formation ferroviaire (IFF) créé en partenariat avec la SNCF (Société nationale des chemins de fer français)», indique l’ONCF. De même, outre les recrutements progressifs de profils «ciblés», la préparation à l’exploitation a mobilisé un nombre «important» de cadres ONCF dans différents corps de métiers allant des études, de la conception, en passant par la réalisation des travaux, la conduite, la circulation, la vente, les services aux clients à bord et en gares, jusqu’au contrôle, sûreté des voyageurs et maintenance. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma