Éco Développement

En juin dernier, l'Indice FAO des prix des produits alimentaires a baissé de 1,3% par rapport à son niveau de mai. Cette baisse s'explique par des cotations de prix plus faibles pour le blé, le maïs et les huiles végétales.

P our la première fois depuis le début de l'année, les prix mondiaux des denrées alimentaires ont baissé en juin dernier comparativement au mois écoulé. L'Indice FAO des prix des produits alimentaires a baissé de 1,3% par rapport à son niveau de mai. Cette baisse s'explique par des cotations de prix plus faibles pour le blé, le maïs et les huiles végétales, y compris celles fabriquées à partir des graines de soja, rapporte l'Organisation onusienne chargée de l'agriculture et l'alimentation. Selon cette dernière, l'Indice des céréales a baissé de 3,7% en mai en dépit des perspectives de production défavorables. Celui des prix des huiles végétales a chuté de 3% pour atteindre son plus bas niveau en l'espace de 29 mois. L'Indice FAO des prix du lait a baissé de 0,9% alors que celui de la viande a légèrement augmenté depuis le mois de mai, aidé par une hausse de la valeur des viandes ovines et porcines. L'Indice FAO des prix du sucre est remonté de 1,2% renversant la donne après six mois de baisse consécutive, en raison des inquiétudes liées à des conditions climatiques sèches au Brésil, le plus grand producteur et exportateur de sucre au monde. La FAO a également actualisé ses prévisions pour la production céréalière de cette année, l'estimant à présent à 2.586 millions de tonnes, soit 64,5 millions de tonnes ou 2,4% de moins que la production record atteint en 2017.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma