Emploi

Les travaux de la réunion du comité de pilotage maroco-tunisien en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique s’est ouvert, mardi à Tunis, avec la participation d’un grand nombre de présidents des universités des deux pays.

Ouvrant cette rencontre, le secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique M. Khalid Samadi, a souligné que la coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique constitue un des facteurs importants dans l’instauration de "relations solides et exemplaires" entre Rabat et Tunis.

Dans ce sens, il a fait savoir que cette réunion de deux jours devra porter sur le plan d’action de la commission du programme Ibn Khaldoun de mobilité des étudiants, la détermination des spécialités et des bourses à octroyer aux étudiants des deux pays.

La mise en place d’un programme d’action en matière de recherche scientifique à travers le lancement des appels à propositions de projets de communs dans les domaines prioritaires pour les deux pays et un plan d’échange d’expériences entre les enseignants chercheurs et le personnel administratif figure également au menu de cette rencontre, a-t-il précisé.

Il a ajouté que la réunion se penchera de même sur la mise en place d’un outil concernant la participation maroco-tunisienne aux programmes de recherche, notamment européens tels que Prima-H2020 et le dialogue 5+5.

De son côté, le ministre tunisien de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Selim Khalbouss a indiqué que le Maroc constitue un "partenaire important et stratégique" pour la Tunisie notamment dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.

Dans le même ordre d’idées, il a fait état d’une convergence de vues, de visions et d’objectifs entre les deux pays, qui font face aux mêmes défis sur les plans national, régional et international.

Il est temps d’ériger cette coopération entre le Maroc et la Tunisie en partenariat stratégique, i-t-il insisté lors de cette réunion à laquelle a pris l’ambassadeur du Maroc à Tunis, Mme Latifa Akharbach.

Selon lui, le Maroc et la Tunisie partagent également les mêmes préoccupations liées notamment au développement de leurs systèmes éducatifs et leur adaptation aux besoins du marché de l’emploi, ainsi que l’ouverture sur le monde de l’entreprise.

Il est primordial de mettre en place les outils nécessaires et prendre des décisions claires permettant de surmonter les obstacles entravant le développement de la coopération maroco-tunisienne, a souligné le ministre tunisien.

Il a également appelé à œuvrer à garantir la pérennité des programmes lancés, relevant que la coopération en matière de recherche scientifique doit englober le volet institutionnel et le réseautage.

Au total 377 étudiants marocains poursuivent leurs études dans les différentes universités en Tunisie notamment en médecine et médecine dentaire, alors que les étudiants tunisiens au Maroc sont au nombre de 140.

 

 

 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma