Culture

Cette édition coïncide avec la nomination de la perle de l’Oriental «Capitale culturelle du monde arabe». Une programmation riche et variée attend le public.

La ville d’Oujda accueillera, du 14 au 21 juillet, la douzième édition du Festival international du raï. Cette édition coïncide avec la nomination de la perle de l’Oriental «Capitale culturelle du monde arabe». «La nomination de la ville d’Oujda comme Capitale de la culture du monde arabe est une vraie fierté pour l’ensemble de la région de l’Oriental, et dans ce cadre on tient à rendre hommage à tous les artistes de la région qui, souvent, avec de petits moyens ont contribué à cette avancée, et nous espérons que plus de possibilités soient offertes aux jeunes talents qui ne demandent qu’à éclore», indiquent les organisateurs du festival. Ces derniers promettent une programmation qui «va de pair avec ce nouveau titre en invitant la musique arabe au festival par la présence de la grande diva Howaida Youssef». Deuxième nouveauté de cette édition, la création de scènes concomitantes pour les trois derniers jours, au grand plaisir du public friand et amateur du raï. Dans le même contexte, le colloque international sur la culture raï aura lieu le samedi 14 juillet à l’hôtel Atlas Terminus & Spa, sur le thème «Musique arabe et raï : Similitudes et différences». Selon les organisateurs, le public pourra admirer durant la soirée d’ouverture une fresque musicale créée par l’artiste producteur Nabil El Khaldi sur la culture musicale arabe et de la Région de l’Oriental. Pendant huit jours consécutifs, la ville d’Oujda sera colorée de paillettes musicales diversifiées. La musique raï de demain sera à l’honneur avec la superstar du raï moderne, Aymane Serhani, Cheb Houssam, Midou Belhbib et plus d’une trentaine de jeunes talents d’Oujda et de la région. Le rap sera représenté par DJ Hamida et Soolking. La musique Chaâbi sera aussi de la fête avec Sttatia alors que la new wave marocaine sera sur la scène du centre-ville avec Issam Kamal. Le raï classique sera, comme chaque année, la colonne vertébrale du festival et mettra en scène la grande Zahwania, Reda Taliani et la star Mokhtar El Berkani. 
 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma